LPP—2015 Edition

LPP—2015 Edition

Bienvenus à bord !

Le vaillant équipage du Pourquoi Pas est fier de vous accueillir à bord de cette quatrième (et oui, déjà !) édition du journal. Comme les années précédentes, notre équipe a eu la chance d’embarquer plusieurs moussaillons à bord de cette aventure franco-islandaise.

Ce numéro est édité en collaboration avec l’Association France-Islande. Il est distribué un peu partout en Islande et a été envoyé aux abonnés de l’association en supplément de leur numéro habituel du 15 juillet dernier. Nous sommes très heureux de ce partenariat qui permet au Pourquoi Pas d’être également présent en France. Le numéro de cette année est particulièrement complet. L’équipage, toujours aussi éclectique, s’est penché sur tous les aspects de la vie politique et culturelle de l’Islande.
Notre but est de permettre aux francophones de mieux comprendre et saisir les particularités de la culture islandaise. Une fois acquise, on peut traduire une langue assez aisément ; traduire des traditions et les expliquer est un défi plus périlleux que nous tentons de relever. Ce numéro vous propose un point sur l’actualité en Islande ainsi qu’une comparaison entre deux chanteuses emblématiques : Édith Piaf et Björk (Guðmundsdóttir). Après avoir sondé les francophones sur leur vision de l’Islande, nous nous attarderons sur l’éruption volcanique de Holuhraun, grâce aux explications du géologue suisse Thierry Basset. Enfin, au travers de notre dossier culture, vous saurez tout sur le cinéma, la musique, l’art et la littérature. Un article sur les elfes et le courrier des lecteurs viendra également compléter votre voyage en notre compagnie.
Depuis le début, notre papier est financé par de fidèles lecteurs. Cette année, la compagnie aérienneIcelandair nous a apporté son soutien, ce dont nous sommes très reconnaissants. Ce journal a pour objectif de compléter votre séjour « là-haut » et si vous êtes inspirés, faites-nous part de vos suggestions d’articles. Pour ce faire retrouvez nous sur notre page Facebook.

Nous vous souhaitons un agréable moment en Islande, terre unique et sauvage. L’Islande se mérite. Elle a un caractère fort et ne se laisse pas facilement dompter. Laissez vos tracas à la maison et profitez pleinement de l’air pur, de l’eau qui jaillit des entrailles de la Terre et de l’énergie qui se dégage au 66e degré nord. Si tout se passe comme prévu (ce qui est rarement le cas en Islande) vous rentrerez fatigués mais ressourcés de votre périple nordique.

Góða skemmtun á Íslandi!

Léa Gestsdóttir Gayet, rédactrice en chef